LA TRADUCCIÓN: CONCEPCIÓN NUCLEICA EN LA APREHENSIÓN DE UN SEGUNDO IDIOMA

  • Pedro San Gines Aguilar

Resumen

Nous partons de 1 'idée trinomique de Peirce. selon 1aqueUe 11 existerait trois élements fondamentaux dans une relation logique. Ce qui fait que 1 'on s 'écarte de la conception binomique traditionnelle, que l'on retrouve dans toutes les recherches linguistiques, a fortiori, dans les études d 'appréhension d 'une seconde langue. En conséquence, nous considérerons que dans 1 'étude d 'une deuxiime langue, il existe trois éléments fondamentaux: la premiere langue ou objet tixe (A), la deuxiime langue, celle que l'on veut appréhender, en somme, l'objet dynamique (B), et le troisieme facteur médiateur et résultante de (A) et de (B), c o m e appareil traducteur nucléaire, ou objet logique de cohérence (C), permettant de mettre en contact les pôles (A) et (B).

Biografía del autor/a

Pedro San Gines Aguilar
Universidad de Granada
Sección
Artículos