De la cruel voluntad del destino y la libertad humana. Algunas visiones de la tragedia clásica en el teatro francés de la primera mitad del siglo XX

  • Jordi Luengo López
Palabras clave: Tragédie classique, théâtre français, liberté, destinée, mythologie

Resumen

Dès les années trente jusqu’à la fin de la décennie des cinquante, il y a eu plusieurs auteurs qui se sont servis des classiques pour enrichir la dramaturgie française. Jean Giraudoux, Jean-Paul Sartre, André Gide, Albert Camus ou Jean Ray, entre d’autres, ont cherché à reproduire les règles de la tragédie classique, afin de les réinterpréter en fonction de leur réalité présente. Le besoin impérieux de découvrir l’incertain devenir de toute existence, le fait de recommencer à se nourrir de la mythologie et à ressusciter les anciens dieux de l’Olympe, devenait le moyen le plus effectif pour revaloriser la liberté de l’être humain devant la cruelle adversité que lui réservait son avenir. Une sorte de remède cathartique qui l’aidera à mieux comprendre la barbarie irrationnelle de la Seconde Guerre Mondiale.
Sección
Artículos