Insurrecciones populares y desmistificación de un orden socio-político alternativo en dos ficciones

Palabras clave: Cambio político, desmitificación, Insurrecciones populares, Convivencia, Etoke, Bebey, Sociocrítica

Resumen

 

Una lectura de Je Vois du soleil dans tes yeux por Etoke y La Poupée Ashanti de Francis Bebey revela que más allá del estatus de las
novelas anecdóticas que las definen, es en profundidad la postulación de un cambio político que moviliza a Dos novelistas
en la descripción de una sociedad corrupta. ¿Pero cuál es la génesis de estos movimientos populares? ¿Cómo y por qué están representados literalmente?
Finalmente,¿cómo gestionan las tensiones políticas el poder local y qué aspiraciones alimentan a los actores en el "orden de batalla"
en las novelas descifradas? Para responder a esta pregunta, utilizamos el referebralist sociocritico teorizado por Pierre Barbéris y Henri Mitterand.
Sobre esta base, adoptamos un plan triádico. Primero examinamos la naturaleza del mal social para mostrar que la novela no se limita
a expresar un significado que ya está allí. Luego, probamos que, a través de la escritura, modifica el equilibrio de significado
anterior para finalmente refractar y transformar, al mismo tiempo, el discurso social para postular la convivencia.

 

Biografía del autor/a

Pierre Suzanne eyenga Onana , université de Yaoundé I

Monsieur Pierre Suzanne EYENGA ONANA est Maître de Conférences au Département de Littérature et Civilisations Africaines à la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Yaoundé I (Cameroun). Ses recherches portent sur l’épistémologie de la littérature (sémiologie du texte littéraire africain et euro-américain écrit), les questions de féminismes et les Gender Studies. Il est l’auteur d’une cinquantaine d’articles dont : « Le Nez sur la vitre d’Abdelkader Djemaï. Métaphore d’une enfance spoliée ou figuration d’une Algérie tourmentée ? », in Revue en ligne LICARC n°5, L’Enfant dans la culture arabe contemporaine, Classiques Garnier, 2017, pp. 271-286 ; « Errance féminine et quête de survie : de la déconstruction des biais androcentriques à la légitimation de la fraternité universelle dans Femme infidèle de Tcha-Koura Sadamba », in Revue en ligne ALETRIA, Brésil, Deslocamentos, Linhas de Fuga, Confins, n° 28, 2018, pp. 119-136 ; « De l’immigration clandestine à l’exil improvisée ; Une esthétisation du rêve hypothéqué dans Le Paradis du Nord de Jean Roger Essomba », in Revue en ligne Viaggatori, Italie, Deslocamentos, Linhas de Fuga, Confins, 2, 2018, pp. 429-460 ; « Kama Kamanda et Tchikaya U’Tamsi : deux auteurs, deux allégories, une vision stylisée du fantastique et de l’étrange », in Fantastique, étrange et merveilleux dans les productions francophones, Canada, Les Cahiers du GRELCEF, n° 9, 2017, pp. 17-34 ; « Le viol, une variable du mal dans quelques romans camerounais », in Revue en ligne ALETRIA 27 n°1, 2017, La Littérature et le mal, pp. 229-247 ; « Stratégies de désaliénation, déficit émancipatoire et modélisation d’un monde alternatif dans Trop de soleil tue l’amour de Mongo Beti », in Adama Samaké (ed), Genèse, formes et enjeux de l’émancipation dans l’écriture de Mongo Beti, Paris, Publibook, 2017, pp. 93-116 ; « Le Briseur de rosée d’Edwige Danticat à l’épreuve du duvaliérisme : entre exorcisation, quête identitaire, devoir de mémoire et postulation éthique de l’être ensemble », in Revue LEGS et LITTERATURE, Haïti, Legs édition, n°9, 2017, pp. 183-199.

Il a par ailleurs participé à plusieurs séminaires et colloques : Université de Bourgogne-Dijon et Nancy (France) ; Université Omar Bongo (Gabon) ; Universités Alassane Ouatarra et Félix Houphouet Boigny (Côte d’Ivoire) ; Université Ouaga I Pr Ki Zerbo (Burkina Faso), Université de Lomé (Togo). Il est également l’auteur de Le genre dans tous ses états. Perspectives africaines (Connaissances et savoirs, Paris, 2017) ; La Société politique africaine postcoloniale chez Francis Bebey (EUE, 2017) et du recueil de poèmes Trajectoires cinquantenaires (EUE, 2017). Il travaille actuellement à la publication de deux autres ouvrages critiques sur le genre et la littérature camerounaise contemporaine.

Citas

AYISSI, Lucien (2003) : « Gouvernance partagée et décentralisation ». Gouvernance partagée : la lutte contre la pauvreté et les exclusions. Yaoundé : CUP, 250-264.

BALANDIER, Georges (1970) : Sociologie des mutations. Paris : Anthropos.

BARBÉRIS, Pierre (1990) : « Sociocritique ». Introduction aux méthodes critiques pour l’analyse littéraire. Paris : Bordas, 121-153.

BARTHES, Roland (1970) : S/Z. Paris : Seuil.

BARTHES, Roland (1981) : Le Grain de voix. Paris : Seuil.

BEAUVOIR, Simone De (1949) : Le Deuxième sexe II. Paris : Gallimard.

BEBEY, Francis (1973) : La Poupée Ashanti. Yaoundé : CLÉ.

BEYALA, Calixthe (1995) : Lettre d’une Africaine à ses sœurs occidentales. Paris : Spengler.

CEFAÏ, Daniel (2007) : Pourquoi se mobilise-t-on ? Les théories de l’action collective. Paris : La Découverte.

DOUBROVSKY, Serges (1966) : Pourquoi la nouvelle critique ?. Paris : Mercure de France.

EDWARDS, Michael (2009): Civil Society. Cambridge: Polity Press.

ETOKE, Nathalie (2008) : Je vois du soleil dans tes yeux. Yaoundé : PUCAC.

GENETTE, Gérard (1979) : Introduction à l’architexte. Paris : Seuil.

GOLDMANN, Lucien (1964) : Pour une sociologie du roman. Paris : Gallimard.

LEJEUNE, Philippe (1980) : « Le récit d’enfance ironique : Vallès », Je est un autre. L’autobiographie de la littérature aux médias. Paris : Seuil, 24-25.

MITTERAND, Henri (1980) : Le Discours du roman. Paris : Seuil.

NGANANG, Patrice (2005) : Le Principe dissident. Yaoundé : Interlignes.

NJOH MOUELLE, Ebenezer (ed.) (1980) : Développer la richesse humaine. Yaoundé : CLÉ.

OLINGA, Alain Didier (2009) : « L’intelligence de l’inertie ». Patrimoine. Yaoundé : CLÉ : 10-11.

PICON, Gaëtan (1953) : L’écrivain et son ombre. Paris : Gallimard.

ROBRIEUX, Jean-Jacques (2000) : Rhétorique et argumentation. Paris : Nathan.

WELLEK, René; WARREN, Austin (1971) : La Théorie littéraire. Paris : Seuil.

Publicado
20-12-2019
Cómo citar
eyenga Onana , P. S. (2019). Insurrecciones populares y desmistificación de un orden socio-político alternativo en dos ficciones. Estudios Románicos, 28, 191-203. https://doi.org/10.6018/ER/382311