L’«AUFHEBUNG DE LA PHILOSOPHIE EN TANT QUE TELLE» SELON KARL MARX

Autores/as

  • Alexandre Schild
Palabras clave: philosophie / Marx, histoire de la philosophie / Marx, philosophie antique / Marx, Hegel / Marx, Hégelianisme / Marx, idéalisme

Resumen

Ce qui suit tente de reconsidérer –contre la légende colportée par Auguste Cornu, entre autres (avant Louis Althusser par exemple), d’un «jeune Marx» encore «idéaliste»,– la conception de la philosophie sans laquelle Marx n’aurait à l’évidence pas pu être amené à affirmer, comme il le fait expressément dès 1843-44, la nécessité d’une «Aufhebung» de celle-ci entendue comme sa «négation […] en tant que philosophie». Conception déjà très fermement esquissée dans les Cahiers qu’il rédige vers 1840 en vue de la Doktordissertation de 1841, et qui l’amène dès cette époque-là à une critique déjà très «radicale» –d’une radicalité que la découverte du «prolétariat» le conduira seulement à accentuer,– d’un idéalisme qu’il voit alors justement révéler au grand jour ce qu’il aurait de «contradictoire» dans la prétention des «jeunes-hégéliens» à «réaliser effectivement» dans le «monde» ce que «le maître», Hegel, serait parvenu à concevoir au titre de «l’Idée», à savoir: rien de moins que le moteur du processus historique tel qu’en sa processualité même. Dont acte pour qui se demanderait quelle pourrait encore être la portée de la philosophie aujourd’hui!

Descargas

Los datos de descargas todavía no están disponibles.
Cómo citar
Schild, A. (2007). L’«AUFHEBUNG DE LA PHILOSOPHIE EN TANT QUE TELLE» SELON KARL MARX. Daimon Revista Internacional de Filosofia, (41), 5-24. Recuperado a partir de https://revistas.um.es/daimon/article/view/21011
Número
Sección
Artículos