La novela epistolar francesa en el Siglo de las Luces

Palabras clave: Francia, Novela epistolar, S.XVIII, Información, Sentimiento, Existencia

Resumen

Le dix-huitième siècle est l’âge d’or qui concerne le roman épistolaire. Si l’on analyse la portée historique et sociale de la lettre, il est fondamental de mettre en relief que l’échange épistolaire représente l’un des principaux moyens d’information et de communication de l’époque. Le plus grand mérite que l’on attribue à la lettre est de représenter l’expression « à chaud » des sentiments parce qu’elle supprime la distance temporelle existant entre le sentiment vécu et sa reproduction écrite. Enfin, l’absence du narrateur garantit l’authenticité des faits car personne ne pense et ne parle à la place des personnages. Les auteurs les plus célèbres de l’époque (Montesquieu) ainsi que les écrivains libertins (Laclos et Sade en particulier) ont fait recours au roman épistolaire en montrant des propos très différents.

 

Biografía del autor/a

Luisa Messina, Université de Palerme

Docteur ès lettres depuis 2015, Luisa Messina a analysé les écrits libertins de François-Antoine Chevrier (1721-1762) à travers l’interaction entre l’auteur lorrain et le genre libertin du dix-huitième siècle. Elle a travaillé à l’Université de Palerme de 2012 à 2014 dans le département de littérature française. En 2016 elle a réussi le concours national italien pour l’enseignement secondaire de langue et de littérature françaises.

            Elle a participé à plusieurs colloques internationaux et publié une quarantaine d’articles.

Citas

ANSART, Guillaume (2003): “Love, pleasure and subjectivity in 18th century French novel”. Eighteenth-century Studies. Vol. 36, N. 2: 270-275.

BUREL, Charlotte (2012): “Le texte en perspective”. Pierre-Ambroise-François Choderlos de Laclos. Les liaisons dangereuses. Paris: Gallimard, 489-545.

CAZENOBE, Colette (1991): Le système du libertinage de Crébillon à Laclos. Oxford: Voltaire Foundation.

DIDIER, Béatrice (1998): Choderlos de Laclos: Les Liaisons dangereuses. Pastiches et ironies. Paris: Éditions du temps.

FELLOWS, Otis (1972): “Le roman épistolaire français”. Dix-huitième siècle. N. 4: 17-38.

GRASSI, Marie Claire (1994). “L’art épistolaire français, XVIIIe et XIXe siècle”. Pour une histoire des traités de savoir-vivre en Europe. Clermont-Ferrand: Publications de la Faculté des Lettres et Science Humaines de Clermont-Ferrand, 1994, 301-366.

JOST, François (1996): “Le Roman épistolaire et la technique narrative au XVIIIe siècle”. Comparative Literature Studies. Vol. III, N. 4, 1996: 397-427.

LACLOS, Pierre-Ambroise-François Choderlos de (2012) [1782]: Les Liaisons dangereuses. Paris: Gallimard.

MARTIN, Angus (1970): “Romans et romanciers à succès de 1751 à la Révolution d’après les rééditions”. Revue des Sciences Humaines. N. 35: 383-389.

NAGY, Peter (1975): Libertinage et révolution. Paris: Gallimard.

ROUSSET, Jean (1983). “Les lecteurs indiscrets”. Laclos et le libertinage. Paris : P.U.F., 89-96.

SÉNAC DE MEILHAN, Gabriel (2004) [1797]: L’émigré. Paris: Gallimard.

Publicado
19-12-2019
Cómo citar
Messina, L. (2019). La novela epistolar francesa en el Siglo de las Luces. Estudios Románicos, 28, 89-98. https://doi.org/10.6018/ER/371111