Étude structurale et comparée d'un conte ivoirien de la pédagogie de la peur et d'une fable lafontainienne

Autores/as

  • Konan Yao Lambert Université Alassane Ouattara
Palabras clave: Conte, Cycle, Identités culturelles, Interculturalité, Fable

Resumen

L’étude montre que le récit oral, plus spéciquement le conte et la fable, est porteur d’un certain nombre d’empreintes idéologiques du peuple qui l’a engendré. Ainsi, en dépit de leurs différences formelles et issues, parfois, de divers horizons culturels, ces récits peuvent traiter du même thème, en fonction de la sensibilité des auteurs et du message véhiculé. Tel est l’exemple du cycle de la jeune lle difficile abordé dans les espaces ivoirien traditionnel et français de l’Âge classique. Les identités culturelles remarquables relevées, de part et d’autre, dans les récits examinés, instruisent sur l’universalité du genre oral, et sa participation à la découverte de l’Autre, fondement de l’interculturalité. 

Biografía del autor/a

Konan Yao Lambert, Université Alassane Ouattara

KONAN Yao Lambert est titulaire d’un Doctorat en Traditions et Littératures Orales. Médiéviste et dix-septièmiste, il enseigne depuis 2003 à l’Université Alassane OUATTARA à Bouaké, Côte d’Ivoire, l’Histoire Littéraire Française et la Littérature Orale. Son champ de recherche porte sur les contes africain et occidental, et s’intéresse au réseau personnel de ce genre. Il est Maître de Conférences de son état. À son actif, de nombreuses publications dans ses domaines, dont une en 2011, dans la Revue Estudios Romanicos, volume 20 : « De la signication de quelques reptiles dans les contes africains », pp. 159-174. 

Citas

BAKHTINE, Mikhaïl (1977) : Le Marxisme et la philosophie. Paris : Editions de Minuit.

BARTHES, Roland (1985) : L’Aventure sémiotique. Paris : Seuil.

BOU FADEL, Reine Al Sahyouni (2016) : « L’interopérabilité culturelle et l’interculturalité ». Communication : Université Bordeaux Montaigne, 34/1, 174-180.

BREMOND, Claude (1973) : « La logique des possibles narratifs ». Communication, 8, 132-142.

BRUNEL, Pierre et HUISMAN, Denis (2005) : La Littérature française des origines à nos jours. Paris : Vuibert, 2ème édition.

CASTAREDE, Jean (2004) : Panorama d’un auteur, La Fontaine. Paris : Studyrama.

CAUVIN, Jean (1980) : Comprendre les contes. Paris : Saint-Paul.

DANDREY, Patrick (1991) : La Fabrique des fables, Essai sur la poétique de La Fontaine. Paris : Klincksieck.

DANDREY, Patrick (1995) : La Fontaine ou les métamorphoses d’Orphée. Paris : Gallimard, collection « Découvertes ».

DIAZ NARBONA, Inmaculada (2002) : « La représentation de la mère : indicateur de changement dans la littérature des femmes ? ». Revue Francofonia : 11, 41-54.

ESTIENNE, Françoise (2004) : De l’oral à l’écrit. Paris : PUF.

GENETTE, Gérard (1983) : Nouveau discours du récit. Paris : Seuil.

GREIMAS, Algirdas Julien (1970) : Du sens : essais sémiotiques du texte. Paris : Seuil.

KARADY, Veronika Görôg (1997) : L’Univers familial dans les contes africains, liens de sang, liens d’alliance. Paris : L’Harmattan.

KONAN, Yao Lambert (2011) : « La Fontaine et la réécriture des sources ». Revue DOCTUS-US. Roumanie : Université de Suceava, 1, 149-156.

KONAN, Yao Lambert (2012) : « Le monstre des contes négro-africains de la pédagogie par la peur : un agent de la régulation sociale ». Revue Çédille, 8, 186-202.

LAFAYETTE, Madame de (1978 rééd. 1996) : La Princesse de Clèves. Paris : Hatier / Flammarion.

LA FONTAINE, Jean de (1972) : Fables. Paris : LGF.

LEICHTER, Frédérique (1997) : Fables. Paris : Bréal, Livres VII à XII.

LEROY, Etienne (1999) : Le Jeu des lois : Une anthropologie “dynamique” du droit. Paris : LGDJ, collection « Droit et société ».

LUNEAU, René (1982) : « A la recherche de la signification du conte africain ». Savane et forêt, Bulletin de l’ISCR n°5-6, 12-21.

MOLIERE (1659) : Les Précieuses ridicules. Paris : Livre audio publié le 19 juin 2012.

PAULME, Denise (1970) : La Mère dévorante, essai sur la morphologie des contes africains. Paris : Gallimard.

PROPP, Vladimir (1970) : Morphologie du conte. Paris : Gallimard.

TODOROV, Tzvetan (1971) : Poétique de la prose. Paris : Seuil.

VERBUNT, Gilles (2001) : La Société interculturelle. Paris : Seuil.

VON FRANZ, Marie-Louise (1980) : L’Interprétation des contes de fées. Paris : La Fontaine de Pierre.

YAGUELLO, Marina (1981) : Alice au pays du langage. Pour comprendre la linguistique. Paris : Seuil.

ZIMA, Pierre (1980) : L’Ambivalence romanesque : Proust, Kafka, Musil. Paris : Le Sycomore.

ZIGUI, Koléa Paulin (2008) : « La leçon de morale dans les Fables de Jean de La Fontaine : arguments esthétiques, arguments éthiques et arguments structurels ». Lettres d’Ivoire : Université de Bouaké (Côte d’Ivoire), 5, 93-106.

Publicado
17-11-2017
Cómo citar
Yao Lambert, K. (2017). Étude structurale et comparée d’un conte ivoirien de la pédagogie de la peur et d’une fable lafontainienne. Estudios Románicos, 26, 255–274. Recuperado a partir de https://revistas.um.es/estudiosromanicos/article/view/311131