Écrire en France et en Amérique du Nord en 1832 en étant femme

  • Anne Aubry
Palabras clave: Autoras, Francia, Canadá, Québec, Estados Unidos, siglo XIX

Resumen

En este artículo, esbozamos el retrato de la mujer de letras en Francia a partir del primer tercio del siglo XIX. La época ofrece elementos que per- miten la eclosión de talentos literarios femeninos, tales como la Ley Guizot, facilitando la apertura de escuelas primarias, así como el principio de la difusión de la prensa que se convierte en un mer- cado potencial para las autoras aprendices. Pero las barreras más fuertes para atreverse a escribir siendo mujer son los obstáculos de carácter cul- tural. De hecho, en Francia, la literatura es sacra- lizada y se asocia al poder y al prestigio. Aceptar que las mujeres puedan escribir es poder aceptar que se ponga en tela de juicio la repartición de los roles en la sociedad. Esbozaremos un panorama de las mujeres que escriben en Francia en los años 1830, de lo que escriben y de las di cultades que encuentran para poder escribir, así como el papel de la Société des Gens de Lettres. A título de com- paración, observaremos las autoras canadienses y norteamericanas para insistir en las semejanzas y en las diferencias., así como las autoras pertene- cientes a distintos ámbitos ideológicos, desde las partidarias de Saint-Simon hasta las católicas de- seosas de expresarse a través de la escritura.

Citas

Brunet, Manon. 1988. “Les femmes dans la production de la littéraire francophone du début du XIXème siècle québécois”, Livre et lecture au Québec, 1800-1850, Québec: Insti-tut québécois de recherche sur la culture, 167-180.

Cambron, Micheline et Gerson, Carole. 2005. “Les auteurs littéraires”, in Histoire du livre et de l’imprimé au Canada des 1840 à 1918, volume II, sous la direction d’Yvan Lamonde, Patricia Fleming et Fiona A. Black, Montréal: Presses de l’Université de Montréal, 123-136.

Certeau de, Michel. 1990. L’invention du quotidien. 1. Arts de faire. Paris: Gallimard.

Diaz, José Luis. 1992. “Sainte-Beuve chez les Muses”, Romantisme, numéro 77, 77-86.

Lejeune, Philippe. 1993. Le moi des demoiselles: enquête sur le journal de jeune fille. Paris: Seuil.

Lejeune-Resnick, Evelyne. 1997. “Des femmes-écrivains à la Société des Gens de Lettres (1840-1870)”, Femmes dans la cité, 1815- 1871, sous la direction d’Alain Corbin, Jacqueline Laouette, Michèle Riot-Sarcey, Paris: Créaphis, 151-162.

Lemire, Maurice et al. (Sous la dir.). 1999. La Vie littéraire au Québec, Tome IV: “Je me souviens”, Québec: Presses de l’Université Laval (coll. La vie littéraire au Québec).

Lévesque, Andrée. 1995. Résistance et transgression. Études en histoire des femmes au Québec. Montréal: Éditions du remue-ménage.

Mozet, Nicole. 1992. “A l’épreuve du féminin: Littérature et mixité”, Romantisme numéro 77: Les femmes et le bonheur d’écrire, 3-7.

Muller, Caroline. 2013. “La correspondance de direction de conscience: écrire pour con-tester les rôles de genre? L’exemple d’Henriette de Lestrange (1908-1931)” Écrire, dit-elle: autobiographies, mémoires, correspondances, journaux intimes, HAL; archi-ves ouvertes, disponible à l’adresse: [consulté le 2 juin 2017] <https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287248/document>

Perrin-Chenour, Marie-Claude. 1999. “Les femmes-écrivains au XIXe siècle en France et aux États-Unis”, in Féminin/Masculin. Littérature et culture anglo-saxonnes. Presses Universitaires de Rennes, 15-22.

Planté, Christine. 2001. “Rachel Sauvé, De l’éloge à l’exclusion. Les femmes auteurs et leurs préfaciers au XIXe siècle, Presses universitaires de Vincennes, “Culture et Société”, 2000, Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 13|2001, 13|2001, 241-244 [consulté le 2 juin 2017] <http://clio.revues.org/148>

Planté, Christine. 2003. “La place des femmes dans l’histoire littéraire: annexe, ou point de départ d’une relecture critique?” Revue d’Histoire Littéraire de la France, Vol. 103, 655-668.

Prassoloff, Annie, 1992. “Le statut juridique de la femme auteur”, in Romantisme, 1992, n°77. Les femmes et le bonheur d’écrire, 9-14.

Riot-Sarcey, Michèle. 1992. “Par mes œuvres, on connaîtra mon nom”: l’engagement pen-dant les “années folles” (1831-1835), Romantisme, numéro 77, 37-45.

Savoie, Chantal. 2002. “Des salons aux annales: les réseaux et associations des femmes de lettres à Montréal au tournant du XXème siècle”, Voix et images, vol. 27, 238-253.

Sauvé, Rachel. 2000. De l’éloge à l’exclusion. Les femmes auteurs et leurs préfaciers au XIXe siècle. Paris: Presses universitaires de Vincennes.

Slama, Béatrice. 1992. “Un chantier est ouvert...”, Romantisme, numéro 77, 87-94.

Turcotte, Hélène. 1996. Génétique littéraire: devenir auteure au tournant du siècle, 1885-1925, Thèse de doctorat en littératurequébécoise, Québec, Université Laval, 473 f.

Publicado
27-12-2017