El TNO y la evolución de la comunidad francófona de Sudbury (Ontario)

  • María Teresa Pisa Cañete
Palabras clave: Ontario français, théâtre, minorité, facteurs sociaux, loisirs

Resumen

En 1971 Le Théâtre du Nouvel Ontario a été fondé à Sudbury (dans le Nord-est de l’Ontario) par un groupe d’étudiants universitaires, qui voulaient répondre à la question “Qui suis-je?” à travers les arts et, principalement, le théâtre. Ces pièces-là s’inspiraient de la vie de tous les jours (elles parlaient des traditions et de la discrimination, mais aussi de la possibilité de changer pour le mieux), s’adressaient aux jeunes et à classe ouvrière, et la langue utilisée était le français de la région. Plus tard, les auteurs, de même que le public, ont préféré des thèmes plus universels, et aller au théâtre est devenu une expérience sensorielle. De nos jours, selon les sociologues Laflamme et Mainville (2007), pour pouvoir connaître les spectateurs du théâtre, il faut leur demander leurs goûts, leurs opinions et leurs sentiments. Cette méthodologie a été utilisée comme le cadre de l’analyse de quelques données, qui ont été recueillies lors d’un travail de terrain parmi la communauté francophone de Sudbury en 2006.
Sección
Artículos