ERRANCE, RÊVERITE ET MYTHE DANS L´OEUVRE LECLÉZIENNE

  • Antonia Pagán López

Resumen

Le voyage investit une double valeur dans les récits de J.M.G. Le Clézio. Il est concu comme un départ dans l'espace et A la fois comme un point de recherche. L'errance des héros lecléziens constitue un voyage vers d'autres horizons et une recherche de soi-meme; recherche qui se veut spirituelle ti la quete des origines et retour aux sources d'un passé mythique. Les jeunes héros de Désert, Onitsha et Etoile errante déoouvrent dans leur itinéraire les kléments naturels du monde. C'est dans ces éléments premien qu'ils cherchent le sens de l'univers avec lequel ils vivront en harmonie cosmique. Dans leur quete ils sont épris de reves et de liberté. Leur reverie mythique atteint le sacré et leur itinéraire revet l'aspect d'un parcours initiatique. Désert, Onitsha et Etoile errante forment un triptyque oii se profile I'aventure du voyage et posent en meme temps le probltme de I'aventure de I'écriture concue ellememe comme recherche des profondeurs de la conscience et des valeurs essentielles de la vie.

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Biografía del autor/a

Antonia Pagán López
Universidad de Murcia
Cómo citar
Pagán López, A. (1). ERRANCE, RÊVERITE ET MYTHE DANS L´OEUVRE LECLÉZIENNE. Anales De Filología Francesa, 7, 112-122. Recuperado a partir de https://revistas.um.es/analesff/article/view/17811
Sección
Artículos