"Fuite " et écriture du bien-être en roman ivoirien : analyse des Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma

Autores/as

DOI: https://doi.org/10.6018/ER.438861
Palabras clave: Fuite, imaginaire, bien-être, imaginé-tranquillisant

Resumen

« La fuite » dont il est question s’inscrit dans l’optique d’Henri Laborit. Il s’agit de fuir dans le monde de l’imaginaire dans lequel on peut se tailler un vaste territoire gratifiant dans un contexte anxiogène. La fuite dans l’imaginaire apparaît par conséquent comme un mécanisme heureux d’évitement de l’aliénation environnementale, sociologique. Le lien que Laborit établit entre la fuite et le bien-être est manifeste dans Les Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma. Cette œuvre, à l’étude, illustre cette théorie.  Elle est le lieu de l’expression de « l’éloge de la fuite » à l’examen de la posture de deux personnages : Salimata et Fama à travers le déploiement de ce que nous appelons « l’imaginé-tranquillisant » que cette réflexion explicite.

Biografía del autor/a

Cyprien Bodo, Université Félix Houphouët-Boigny

Docteur de l’Université de Limoges, Bidy Cyprien Bodo est Maître de conférences à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan, Côte d’Ivoire. Il est membre du Groupe de Recherches en Analyse et Théorie Littéraire (GRATHEL). Il s’intéresse à la forme picaresque du texte africain et aux études décoloniales. Il est l’auteur des ouvrages La décolonialité. Sémantique et pratiques textuelles (2020), La question du picaresque dans la littérature africaine. Théories et pratiques (2016) et co-auteur de L’imaginaire social : itinéraire sémantique, formes, actualité (2019) et de Les écritures de l’horreur en littératures africaines (2016).

Citas

APPADURAI, Arjun (2003) : Condition de l’homme global. Paris : Payot.

BLACHÈRE, Jean-Claude (2004) : « Monnè, outrages et défis : quelle histoire! », dans Notre Librairie. Revue des littératures du Sud, Dossier « Cahier spécial Ahmadou Kourouma : l’héritage. Identités littéraires », n°155-156 de juillet-décembre : p. 17-21.

BLANCHET-GRAVEL, Jérôme (2018) : La face cachée du multiculturalisme. Paris : Éditions du Cerf.

BONI, Tanella (2004) : « Les « contre-dires » de l’Histoire », Entretien dans Notre Librairie. Revue des littératures du Sud, Dossier « Cahier spécial Ahmadou Kourouma : l’héritage. Identités littéraires », n°155-156 de juillet-décembre : p. 77-80.

BORGOMANO, Madeleine (1998) : Ahmadou Kourouma, le « guerrier » griot. Paris : L’harmattan.

BORGOMANO, Madeleine (2004), « Écrire, c’est répondre à un défi », dans Notre Librairie. Revue des littératures du Sud, Dossier « Cahier spécial Ahmadou Kourouma : l’héritage. Identités littéraires », n°155-156 de juillet-décembre : p. 3-9.

DABLA, Séwanou (1986) : Nouvelles écritures africaines. Romanciers de la Seconde Génération. Paris : L’Harmattan.

FINKIELKRAUT, Alain (1987) : La défaite de la pensée. Paris : Gallimard.

GASSAMA, Makhily (1995) : La langue de Kourouma ou le français sous le soleil d’Afrique.: ACCT-Karthala.

GÉLINAS, Ariane (2011) : « Identité́ trouble : manifestations littéraires du double », dans Postures, Dossier « Vieillesse et passage du temps », n°14 : p. 71-83, disponible sur [http://revuepostures.com/fr/articles/gelinas-14 ;18/02/2021]

HALEY, Alex (1977) : Racines, traduction anglaise de Maud Sissung. Paris : Robert Laffont.

KOUASSI, Affoué Virginie (2004) : « Des femmes chez Ahmadou Kourouma », dans Notre Librairie. Revue des littératures du Sud, Dossier « Cahier spécial Ahmadou Kourouma : l’héritage. Identités littéraires », n°155-156 de juillet-décembre : p. 50-54.

KOUROUMA, Ahmadou (1970) : Les Soleils des indépendances. Paris : Seuil.

KOUROUMA, Ahmadou (1990) : Monnè, outrages et défis. Paris : Seuil.

LABORIT, Henri (1976) : Éloge de la fuite. Paris : Robert Laffont.

LANGLOIS, Simon (2014) : « Bonheur, bien-être subjectif et sentiment de justice au Québec » dans L’Année sociologique, Vol. 64 : 389-420, [https://www.cairn.info/revue-l-annee-sociologique-2014-2-page-389-htm;17 /07/2020]

LE BRETON, David (2004) : « Les prolongements de soi », dans La mort et l’immortalité́, encyclopédie des croyances, Frédéric Lenoir et Jean-Philippe de Tonnac (dir.). Paris : Bayard, p. 1549-1567.

LUKACS, Georg (1968) : La théorie du roman. Paris : Denoël.

MAURICE, Jean (1992) : La Chanson de Roland, Paris : Puf.

MBEMBE, Achille (2016) : Politiques de l’inimitié. Paris : La Découverte.

MBEMBE, Achille (2020) : Brutalisme. Paris : La Découverte.

MIGNOLO, Walter (2015) : La désobéissance épistémique. Rhétorique de la modernité, logique de la colonialité et grammaire de la décolonialité. Bruxelles : Peter Lang.

MONGO-MBOUSSA, Boniface (2002) : Désir d’Afrique. Paris : Gallimard.

MORIZOT, Baptiste (2019) : « Ce mal du pays sans exil. Les affects du mauvais temps qui vient», dans Critique, n°860-861 : 166-181, [https://www.cairn.info/revue-critique-2019-1-page-166.htm ; 20/01/2021]

NICOLAS, Jean-Claude (1985) : Comprendre Les soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma. Issy les Moulineaux : Édition Saint Paul.

PENOT, Bernard (2003) : Figures du déni. En deçà du négatif. Toulouse : ERES.

WABERI, Abdourahman (2004) : « Colossal Kourouma », dans Notre Librairie. Revue des littératures du Sud, Dossier «Cahier spécial Ahmadou Kourouma : l’héritage. Identités littéraires », n°155-156 de juillet-décembre : p. 68-70.

Publicado
29-07-2021
Cómo citar
Bodo, C. (2021). "Fuite " et écriture du bien-être en roman ivoirien : analyse des Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma. Estudios Románicos, 30. https://doi.org/10.6018/ER.438861