UN ANTIERASMISTA ESPAÑOL: J.G. DE SEPULVEDA

  • Elena Rodríguez Peregrina

Resumen

On analyse dans ce travail les données qui se porten garant de l' attitude de l' humaniste J.G. de Sepúlveda, né à Cordove et italien par sa formation. La gratitude envers son mécène, Alberto Pio, Prince de Carpi et son souci de l' Eglise, qu' il considère ménacée par la doctrine érasmiste, l' entraîne à écrire en 1532 une 'Antapologia pro A. Pio Principe Carpensi in Erasmum Rotterdam', oeuvre à laquelle Erasme ne repondit pas.
Sección
Artículos