<I>MET</I>. 262-300 Y SU INCIDENCIA EN LA UNIDAD DE LA EPOPEYA OVIDIANA

  • Rosa María Iglesias Montiel
  • María Consuelo Alvarez Morán

Resumen

Les paroles de la Terre ('Met.' II 279-300) et les vers immédiatement précédents outre démontrer la maîtrise d' Ovide dans le mélange des types de monologues et des genres littéraires ou des mécanismes rhétoriques, jouent un important rôle structural dans l' ensemble de l' épopée, étant donné que, grâce aux récurrences lexicales, l' auteur établit une étroite union avec ce qu' il a antérieurement raconté, ce que prouve l' idée qu' Ovide avait préconçu, si non le partage en livres au moins en différentes parties, la première desquelles contiendrait, à l' avis des deux auteurs, de I 5 à II 400.
Sección
Artículos