L’Afrique noire en voix de femme: Le féminisme précurseur d’Aoua Kéita et Mariama Bâ

  • Ángeles Sirvent Ramos
Palabras clave: Aoua Kéita, Mariama Bâ, féminisme, Afrique noire, femmes musulmanes

Resumen

Muchas escritoras del África subsahariana han dejado constancia en sus escritos de una doble exclusión, al pertenecer a un país del denominado tercer mundo, y por el solo hecho de ser mujer.

El espacio autobiográ co de Aoua Keita nos desvela la toma de conciencia política y las di cultades del compromiso, así como la problemática social y sexual de las mujeres de su generación.

En la escritura de Mariama Bâ –de la que resaltaremos determinados aspectos textuales–, así como en su militantismo asociativo, se ponen de relieve su compromiso feminista, la condición de las mujeres musulmanas en los países africanos, el sufrimiento mudo de tantas mujeres sometidas a una fuerte tradición patriarcal. Asistimos, en de nitiva, al enfrentamiento entre tradición y modernidad en el que se debaten en el desafío hacia su libertad. Dos pioneras que cuestionaron el orden establecido y que debemos recordar. Dos precursoras de la promoción de las mujeres africanas y de la adquisición de sus derechos, a través de su acción y de su escritura.

Citas

Bâ, Mariama. 1947. “Ma petite patrie”, in Notes africaines, Bulletin d’information et de correspondance de l’Institut français d’Afrique noire, nº 35. Même texte, précédemment: “Enfance à Dakar”, Esprit.

Bâ, Mariama. 1979. Une si longue lettre, Dakar-Abidjan-Lomé, Les Nouvelles Éditions Africaines.

Bâ, Mariama. 1981. “La fonction politique des littératures africaines écrites” (Communication in extenso au symposium sur “La fonction des littératures modernes d’Afrique noire”, Francfort, 4-6 oct. 1980), in Écriture française dans le monde, nº 5, vol. 3, Sherbrooke, Québec, 3-7. Première version, publiée en Annexe: “Intervention de Mariama Bâ à la 32e Foire du livre de Francfort (1980) sur La fonction politique des littératures africaines écrites”, in Ndiaye, Mame Coumba. 2007. Mariama Bâ, ou les allées d’un destin, Dakar, N.E.A.S. (Nouvelles Éditions Africaines du Sénégal), 207-211.

Bâ, Mariama. 1981. Un chant écarlate, Dakar-Abidjan-Lomé, Les Nouvelles Éditions Africaines.

Bâ, Mariama. 2007. “Discours dans l’Hémicycle de l’Assamblée nationale du Sénégal, dans la Journée nationale de la femme sénégalaise”, 25 mars 1979, in Ndiaye, Mame Coumba. Mariama Bâ, ou les allées d’un destin, Dakar, N.E.A.S. (Nouvelles Éditions Africaines du Sénégal), 201-206.

Barthélémy, Pascale. 1997. “La formation des institutrices africaines en A.O.F.: pour une lecture historique du roman de Mariama Bâ, Une si longue lettre” in Clio, nº 6: “Femmes d’Afrique”, 1-9.

Barthélémy, Pascale. 2004. Femmes, Africaines et diplomées, une élite auxiliaire à l’époque coloniale. Sages-femmes et institutrices en AOF (1918-1957), Thèse de doctorat d’histoire. Université Paris Diderot-Paris 7.

Barthélémy, Pascale. 2005. “Nanan du plaisir, Germaine Le Goff (1891-1986), première directrice de l’École normale de jeunes filles de l’AOF”, in Chanson-Jabeur, C. & O. Goerg (dir.), “Mama Africa”. Hommage à Catherine Coquery-Vidrovitch. Paris, L’Harmattan, 275-300.

Barthélémy, Pascale. 2009. “‘Je suis une Africaine... j’ai vingt ans”.Écrits féminins et modernité en Afrique occidentale française (c. 1940-c. 1950)” in Annales. Histoire, Sciences Sociales, 4, 825-852.

Bassolé, Angèle. 2000. “Les mémoires absentes! Femmes, Afrique, parole et écriture” inMots pluriels, nº 13, avril, [consulté le 18/09/2017] <http://motspluriels.arts.uwa.edu.au/MP1300anb.html>

Borgomano, Madeleine. 1989. Voix et Visages de femmes dans les livres écrits par des femmes en Afrique francophone, Abidjan, CEDA (Centre d’Édition et de diffusion africaines).

Cazenave, Odile. 1996. Femmes rebelles. Naissance d’un nouveau roman africain au féminin. Paris, L’Harmattan.Cham, Mbye Baboucar. 1984. “The female condition in Africa: A literary exploration by Mariama Bâ” in A current bibliography on African affairs, vol. 17, nº 1 (1984-85), 29-51.

Chevrier, Jacques. 2011. La littérature nègre, Paris, Armand Colin.

Coumba ndiaye, Mame. 2007. Mariama Bâ, ou les allées d’un destin, Dakar, N.E.A.S. (Nouvelles Éditions Africaines du Sénégal).

D’Almeida, Irène Assiba. 1986. “The concept of Choice in Mariama Bâ’s Fiction”, in Davies, Carole Boyce & Anne Adams Graves (éds.), Ngambika. Studies of Women in African Literature. New Jersey, Africa World Press, 161-170.

Dolisante Ebosse, Cécile. 2000. “La renaissance panafricaine: Les femmes sont-elles silencieuses?”, Colloque sur la nécessaire refondation du panafricanisme, octobre, 1-7, [consulté le 16/09/2017] <http://www.grila.org/cecile2_body.htm>

Éliou, Marie. 1980. “In Mémoriam: Aoua Kéita, une ‘Femme d’Afrique’”, in Présence Africaine, 4, nº 116, 302-305.

Harrell-Bond, Barbara. 1980. “Mariama Bâ. Winner of the first Noma Award for Publishing in Africa for her novel Une si longue lettre”. Interview with Mariama Bâ in The African Book Publishing Record, 6.3-4, 209-214.

Herzberger-Fofana, Pierrette. 2000. Littérature féminine francophone d’Afrique noire. Suivi d’un dictionnaire des romancières, Paris, L’Harmattan, 2000.

Kane, Mohamadou. 1980. “Le féminisme dans le roman africain de langue française” in Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Dakar, nº 10, 141-200.

Kéita, Aoua. 1975. Femme d’Afrique. La vie d’Aoua Kéita racontée par elle-même. Paris, Présence Africaine.

Kesteloot, Lilyan. 2001. Histoire de la littérature négro-africaine. Paris, Karthala, 2001.

Lahbabi, Adil ben Mohammed Aziz. 2013. L’émancipation féminine chez les romancières sénégalaises. Rabat, Université Mohammed V-Souissi / Publications de l’Institut des Études Africaines Rabat, Série Littérature et Philosophie, nº 3.

Mouralis, Bernard. 1994. “Une parole autre, Aoua Kéita, Mariama Bâ et Awa Thiam”, Nouvelles Écritures féminines. Notre Librairie, nº 117, avril-juin, 21-27.

Nafissatou Seck, Jacqueline. 2000. “Pierrette Herzberger-Fofana. Littérature Féminine francophone d’Afrique noire” in Afrique Souveraine, 2-9 [consulté le 21/09/2017]<http://senpoetes.homestead.com/files/PDS_Roman_Fofana.htm>.

Ndiaye, Mame Coumba. 2007. Mariama Bâ, ou les allées d’un destin: essai. Dakar, Nouvelles Éditions africaines du Sénégal.

Ormerod, Beverley & Jean-Marie Volet. 1994. Romancières africaines d’expression française. Le sud du Sahara. Paris, L’Harmattan.

Ormerod, Beverley & Jean-Marie Volet. 1996. “Écrits autobiographiques et engagement: le cas des Africaines d’expression française” in The French Review, vol. 69, nº 3, February, 426-444.

Redouane, Rabia. 2002. “Représentations de la mère dans Une si longue lettre de Mariama Bâ” in Francofonía, nº 11: “Figures de la mère dans la littérature africaine”, Universidad de Cádiz, 111-124.

Touré Dia, Alioune. 1979. “Succès littéraire de Mariama Bâ pour son livre Une si longue lettre”. Interview à M. Bâ in “Les interviews d’AMINA”, Lire les femmes écrivains et les littératures africaines, novembre, 1-6 [consulté le 22/09/2017] <http://aflit.arts.uwa.edu.au/AMINABaLettre.html>.

Publicado
27-12-2017