La Curée, crónica de la sociedad parisina del Segundo Imperio, simbolizada por Renée Saccard

María Custodia Sánchez Luque

Resumen


La Curée, roman à titre et à écriture métaphoriques est le récit d’un dépeçage et peint l’époque de folie et de honte qu’est le Second Empire. Si l’ensemble du roman trace le portrait de la société parisienne, c’est le personnage principal et le plus emblématique, Renée Saccard, qui illustre le mieux, en raison d’une analogie entre son avenir et celui du Second Empire, cette période de l’histoire de France. Renée re ète plus que tout autre personnage les excès de la société et porte sur ses épaules le symbolisme du roman. En e et c’est le symbole de la société peinte par Zola: un empire de luxe, de vie à outrance. Produit, incarnation et victime de ce régime, elle se détraque un peu plus chaque jour comme Paris. Vouée à une fatale dégénérescence, son sort se développera à travers deux faits étroitement unis: sa chosi cation, et sa descente dans la dépravation, qui la portent vers la déchéance. L’avilissement que Renée incarne n’est pas seulement un indicateur de laxisme moral dans les relations personnelles, mais il véhicule aussi la décadence et l’écroulement de la société.

Palabras clave


Zola; Second Empire; Renée Saccard

Texto completo

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.