Treinta años después. La denuncia de la condición de la mujer africana de Awa Thiam a Tanella Boni

Elena Cuasante Fernández

Resumen


En 1978 l’anthropologue sénégalaise Awa Thiam publie La parole aux Négresses (1978), un essai où elle dénonce les di cultés auxque- lles se heurtent les femmes dans le continent noir. Trente ans plus tard, Tanella Boni, écri- vaine ivoirienne, aborde cette même probléma- tique dans Que vivent les femmes d’Afrique? (2008). En raison de la distance temporelle qui les sépare, la confrontation de ces deux tex- tes permet de dresser un bilan assez exact de l’évolution de la situation de la femme africai- ne dans les dernières années.

Palabras clave


Afrique; femme; féminisme; luttes; oppression

Texto completo

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.