El viaje de formación en La souris japonaise y Le Prisonnier de Rachilde

María del Carmen Lojo Tizón

Resumen


Rachilde, écrivaine française qui a développé sa carrière littéraire de la fin du XIXème siècle jusqu›à la première moitié du XXème siècle, publie, pendant les années vingt, deux romans (La souris japonaise et Le Prisonnier) dont le point commun est le voyage de formation. Dans l’œuvre de Rachilde, le voyage de formation se présente comme une sorte de fuite du lieu d’origine permettant l’épanouissement de soi-même. En ce sens, l’étranger constitue un espace de liberté où l’individu peut agir librement sans les contraintes sociales liées au lieu d’origine. En conséquence, le voyage extérieur n’est qu’un prétexte qui rend possible le voyage intérieur.


Palabras clave


Rachilde; La souris japonaise; Le Prisonnier; voyage; formation

Texto completo

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.